Terrible Tutupaca
par Yasmin Chebli

Terrible Tutupaca
dont le sommet enneigé
je vénère.
En te voyant le soleil s’obscurcit,
on tremble sous ton regard fier et
courroucé.

Toi, dont la beauté égale
celle du beau Pinde,
demeure d’Apollon et des Muses,
car tu te sers de la grêle naïve
pour masquer à jamais tes flancs si
confus.

Toi, qui descends des hauteurs
jusqu’aux nuages
pour te sacrer,
alors qu’ici-bas
on croit que tu t’élèves,
l’air majestueux,
pour te couronner.

O Mars impénétrable !


Ministre justicier de l’Eternel,
dans ton sein impénétrable
tu déposes les eaux de l’Averne,
car ton abîme est le propre enfer.
Inutilement, les vents
percutent, assaillent, frappent,
tentent de te terrasser,
mais un tel acharnement reste vain
même si les coups violents sont de plus en plus nombreux.


Que tes seins caverneux
n’enflamment point les métaux liquides
pas même les vapeurs gazeuses
que tu attises
dans tes profondeurs infernales
pour faire horreur aux mortels.

Regarde-moi donc !
Je me prosterne devant toi,
humblement, j’élève des clameurs.

Par pitié. Ecoute-moi !
N
e déverse pas
ires et rigueurs
que tes vapeurs prédisent.


Poëmes de volcans :


Tutupaca

Les volcans et le monde du volcanisme : Voyages volcaniques ; Histoires de volcans et d'éruptions ;
 Volcans et volcanisme ; S'informer sur les volcans ; Volcans : peintures ;
Poëmes de volcans ; L'Association Volcanologique Européenne ; Publications LAVE

[ Plan du site ] Accueil ]