(1996) Toutes les images du Vanuatu

Benbow

Marum


Niri Mbwelesu


Yasur


Yasur, Vanuatu : la "chapelle" de Deception, centre du "culte du cargo"...


Gaua


Lopevi

 
Ambae


Caldeira d'Ambrym

* Informations et images de Volcano World (en anglais).


Population, approche et contact
Chaque île constitue un monde clos et original qui se veut unique, voire différent avec son propre langage et ses propres coutumes. Certaines très loin, au bout du passé comme Ambrym, Gaua au Ambae, d’autres en lisière du monde « blanc » comme Efate, Espiritu Santo ou Tanna. Ce fut le domaine des missionnaires, des baleiniers, des chercheurs de bois de santal et des trafiquants de main d’oeuvre. Leur approche parfois difficile, la renommée jadis dangereuse de ses habitants, l’isolement des villages presque toujours invisibles, engloutis par la brousse ont permis aux populations de conserver leurs coutumes ancestrales mêlées de magie. Dans les villages, les cases traditionnelles sont basses, construites avec des murs de bambous ou de feuilles tressées. Les gestes et les travaux de la vie quotidienne sont restés ceux des temps d’autrefois. Les pirogues à balancier relient les villages. Les hommes pêchent et chassent à la sagaie, à l’arc ou au lance-pierres ! Dans l’intérieur de certaines îles, vivant à l’écart des villages qu’ils observent avec méfiance, quelques uns vivent encore nus. On les appelle les sociétés secrètes. Très peu d’étrangers se risquent dans leur territoire ou sur les sentiers qui y mènent. Là, le pays est tabou. C’est toujours au pied d’un banian, arbre sacré qui incarne les esprits des ancêtres que le « chef coutumier » donne son accord ou refuse l’autorisation de gravir le volcan. S’il est d’accord, il faudra boire le kawa, signe d’alliance et d’amitié.

                                                                                Guy de St Cyr