Tarawera (février 2004)


Le 10 juin 1886, en pleine nuit, le mont Tarawera, un ensemble de vieux dômes rhyolitiques formant un massif allongé, se fendit sur toute sa longueur après une courte période sismique. De l’immense blessure linéaire s’élevèrent, à 1h30 du matin, de puissantes fontaines de lave projetant dans la nuit noire des projectiles incandescents de toutes tailles, à plusieurs centaines de mètres de hauteur. Une véritable pluie minérale de scories, lapilli et cendres s’abattit sur toute la région, dans une quinzaine de kilomètres à la ronde. Une heure plus tard, la fracture éruptive s’agrandit encore, s’ouvrant sur le plancher du lac Rotomahana. La rencontre entre l’eau et la roche en fusion engendra une activité explosive particulièrement violente projetant des boues chaudes qui achevèrent la destruction du village de « Te Wairoa », pourtant bâti à une dizaine de kilomètres de distance, sur les rives du lac Tarawera.


Dans "Buried village", une des maisons du village d'origine ; photo : Patrick Barois.


La matière gluante s’y accumula sur plus d’un mètre d’épaisseur, écrasant ou engloutissant les maisons encore debout. La fracture éruptive éventra encore la vallée de Waimangu, dans le prolongement du lac Rotomahana. À l’aube, l’éruption était terminée et une balafre fumante de 18 km de longueur, orientée NE-SO, déchirait le massif de Tarawera et au-delà.

Fissure éruptive


Vues aériennes de la fissure éruptive principale de 18 km de long du Tarawera ; en arrière-plan, le lac Rotomahana.


Vues aériennes de la fissure éruptive principale.

Vues du lac Rotomahana


Le Tarawera vu de l'extrémité de la vallée de Waimangu et du lac Rotomahana. Le bateau mène aux "Collines fumantes", là où s'élevaient les fameuses terrasses de silice rose et blanches, détruites par l'éruption du 10 juin1886. Considérées comme une des merveilles du monde, le sriches touristes venaient du monde entier les admirer.


Le Tarawera vu de l'autre côté du lac Rotomahana : un ensemble de vieux dômes rhyolithiques de forme allongée, déchirés par la fissure éruptive de 18 km de long du 10 juin 1886.


Tarawera

Voyages volcaniques personnels : Océan Pacifique : Nouvelle-Zélande

[ Plan du site ] [ Index des volcans du site ] Accueil ]