(Février 2004)

Des deux îles composant cet archipel, seule celle du Nord est volcanique. Elle est située au point de rencontre des plaques Indo-Australienne et Pacifique, sur l'un des segments de la fameuse "ceinture de feu" du Pacifique. La zone de subduction amène d'innombrables failles, une activité  hydrothermale spectaculaire et la présence de nombreux strato-volcans actifs (sans oublier les volcans basaltiques d'Auckland liés à la présence d'un point chaud au Nord-Ouest).

On peut répartir les zones d'intérêt en 3 parties :

- la région Nord avec :


l'île volcanique de White Island

- la région centrale de Rotorua avec :


Mare de boue géante
(près de Wai-o-Tapu)


- la région Sud et en particulier les volcans du National Park du Tongariro :


Rappelons que les 2 symboles de la Nouvelle-Zélande sont le kiwi (une sorte de hérisson doté d'un long bec de héron) et la fougère arborescente (en arrière-plan de toutes les photos).

* Projet GeoNet (en anglais) : actualité sismique, dont celle liée au volcanisme ;


* Volcan de Nouvelle Zélande par la Smithsonian institution (en anglais) ;

* le site d'Emmanuelle Pélegrin, une adhérente de L.A.V.E ;

* le site de Thierry Dockx (voyage en mars 2005).