Mayon 
(Philippines) (1997)

Ce volcan, le plus actif des Philippines, élève son cône parfait à 2 462 mètres d'altitude ; mais cette beauté est cruelle, tant son ascension est rude. L'itinéraire classique face Sud n'est plus pratiquable depuis l'éruption de 1993. L'itinéraire face Nord part du Mayon Rest House Obsevatory. Une sente dans la forêt tombe, après 1,5 km, sur une vieille coulée grise, usée par les eaux de pluie qui y ont creusé de nombreuses "baignoires" irrésistibles.
Dès le départ, un mur de terre de 4 m de haut, pourvue d'une seule vraie prise - une racine - pourrait arrêter net l'ascension. Il s'agit ensuite de remonter les ressauts parfois délicats que forme cette coulée ; les averse violentes la rendent plus glissante encore. Après la végétation, vers 2 000 m, il reste à viser le sommet à travers des terrains instables ou cendreux, et d'épaisses fumerolles.

Du rebord tant attendu du cratère, nous nous penchons sur l'immense amphithéâtre en forme de fer à cheval qui s'ouvre en contre-bas. Seule forme d'activité : des milliers de fumerolles s'élèvent paresseusement dans les airs et masquent en partie le dôme. Peu à voir, et après quelques minutes nous redescendons en empruntant la ravine qui doit nous ramener à notre petite tente. Soudain, nous buttons sur une barre rocheuse de 10 m de haut ; il ne nous reste qu'à tout remonter puis à attendre que le brouillard opaque qui nous a happés se dissipe. Recroquevillés dans nos ponchos, douchés par de continuelles averses, c'est seulement au bout de plusieurs heures que nous repérons sans le moindre doute la ravine, parallèle à la nôtre, qui nous ramène à notre fragile hâvre de toile. Le lendemain, l'épuisement de Patrick transforme sa descente en un calvaire de plusieurs heures.

* Retrouvez cette ascension épique racontée par mon ami Patrick Barois dans son livre  "Aventures au coeur des volcans", co-édité par le BRGM.   

* Retour sur les Philippines ("Voyages volcaniques personnels").

Histoires de volcans et d'éruptions : Agung (Indonésie, Bali) ; Batur (Indonésie, Bali) ; Bogoria (Kenya) ; Bromo (Java, Indonésie) ; Cotopaxi (Equateur) ; Etna (Italie) ; (La) Fournaise (La Reunion) ; Galunggung (Indonésie) ; Guagua Pichincha (Equateur) ; Kawah Ijen (Java, Indonésie) ; Kilauea (Hawaï) ; Kilimandjaro (Tanzanie) ; Kirishima (Japon, Kiushu) ; Krafla (Islande) ; Krakatau (Indonésie) ; Landmannalaugar (Islande) ; Lengaï (Tanzanie) ; Marum (Vanuatu) ;
Mayon (Philippines) ; Merapi (Indonésie) ; Papandayan (Indonésie) ; Pinatubo (Philippines) ; 
Pu'u'O'o (Hawaï)
 ;
 Sakurajima (Japon, Kiushu) ; Santiaguito (Guatemala) ; Semeru (Indonésie) ; Soufriere Hil
ls (Montserrat)
;
 Stromboli (Italie) ; Taal (Philippines) ; Tangkpuban Parahu (Indonésie) ; Tungurahua (Equateur) ; 
White Island (Nouvelle Zélande)
 ;
 Yasur (Vanuatu)

Les volcans et le monde du volcanisme : Histoires de volcans et d'éruptions
[ Index des volcans du site ] [ Plan du site ] Accueil ]