Cotopaxi  
(Equateur) (1992)

Une photo trompeuse, qui laisse penser à une vraie course glaciaire de haute altitude ! En fait, du refuge, à 4 800 m - donc excellent pour compléter l'acclimatation - on aperçoit une rimaye de quelques mètres seulement qui demande juste un minimum d'usage des crampons ; la corde n'est pas même vraiment nécessaire. Après, il suffit de suivre le balisage et les traces pour se retrouver devant le ressaut final, une grosse bosse à 35 ° qui amène au cratère sommital.

Cette pente raide, qui peut être éreintante si l'on souffre de l'altitude (le sommet est à 5 857 m, la hauteur quasi exacte d'un autre fameux volcan, le Kilimandjaro), débouche d'un coup sur un superbe cratère festonné de corniches.
Une légère odeur sulfureuse rappelle opportunément que le Cotopaxi a été actif aux 18 et 19 ème siècles, et qu'il le sera donc tôt ou tard, menaçant la ville de Latacunga, à 30 km, de lahars engendrés par la fonte de son glacier sommital de 27 km2.

* Retour sur l'Equateur ("Voyages volcaniques personnels").

Histoires de volcans et d'éruptions : Agung (Indonésie, Bali) ; Batur (Indonésie, Bali) ; Bogoria (Kenya) ; Bromo (Java, Indonésie) ; Cotopaxi (Equateur) ; Etna (Italie) ; (La) Fournaise (La Réunion) ; Galunggung (Indonésie) ; Guagua Pichincha (Equateur) ; Kawah Ijen (Java, Indonésie) ; Kilauea (Hawaï) ; Kilimandjaro (Tanzanie) ; Kirishima (Japon, Kiushu) ; Krafla (Islande) ; Krakatau (Indonésie) ; Landmanalaugar (Islande) ; Lengaï (Tanzanie) ; Marum (Vanuatu) ; Mayon (Philippines) ; Merapi (Indonésie) ; Papandayan (Indonésie) ; Pinatubo (Philippines) ; Pu'u'O'o (Hawaï) ; Sakurajima (Japon, Kiushu) ; Santiaguito (Guatemala) ; Semeru (Java, Indonésie) ; Soufriere Hills (Montserrat) ;  Stromboli (Italie) ; Taal (Philippines) ; Tangkpuban Parahu (Java, Indonésie) ; Tungurahua (Equateur) ; White Island (Nouvelle-Zélande) ; Yasur (Vanuatu)

Les volcans et le monde du volcanisme : Histoires de volcans et d'éruptions
[ Index des volcans du site ] [ Plan du site ] Accueil ]