Le 8ème degré [eighth degree]


Avec le 8ème degré, on entre dans le plus haut niveau ; un niveau de difficulté dans lequel une poignée seulement de grimpeurs arrive à concevoir et ouvrir les nouveaux problèmes. Un Graal qu'un tout petit nombre fréquente. La limite sur laquelle s'ouvre de nouvelles frontières.

Dans l'autre toit du Cul de chien : Totale éclipse (8a/b)


Antoine Vandeputte enchaîne "l'autre toit" du Cul de chien, en 8a+ : respect...

Opium (Recloses) (8a/b)


Un des blocs les plus isolés de la forêt offre Opium en 8a/b (pour petits), Narcotique en 8b et une traversée sortant par Opium en 8c.
Opium
mélange blocages féroces, jeté sur prise coupante et un des ballants les plus durs à maitriser de Bleau : un mélange explosif dont ces photos montre l'approche progressive par Karim. Ici, les mouvements du bas, sous 2 angles différents.


Vers la double pincette, située juste dessous des deux prises coupantes qu'il faut atteindre en décrochetant les pieds.

Karma (Franchard Cuisinière) (8a/b)


D'abord, on travaille la sortie, d'où poussette pour le jeté de départ


puis on essaie, mais surtout quand les prises de sortie sont humides, cela ne passe pas - ce jour du moins !


Même chose, pour un collègue.

Autre bloc en 8, mais à Ailefroide, en Vanoise


Surprise du chef (8a+)


Fontainebleau (Bleau'n bloc) : 7ème degré ; 8ème degré ; Vidéos de Jean-Pierre Roudneff ; Apremont ; Canche aux merciers ; Cul de chien : les toits ; Cuvier ; (L') Elephant ; Franchard Cuisinière ; Franchard Isatis ; Franchard Sablons ; Gorge aux chats ; Restant du long Rocher ; Roche aux Sabots ; Rocher fin ; Vallée de la Mée ;  91,1 ; 95,2 ; Hivernales ; Blocs hors Bleau
[ Plan du site ] Accueil ] [ Home page ]