Cratère Sud-Est : 10 ème paroxysme 2011 de l'Etna, le 12 août 2011

L'activité précurseur du paroxysme (11 et 12 août)


11 août, 11h34 : depuis le matin, de petites panaches bruns témoignent du redémarrage du Sud-Est : nous montons vers la Torre.


11 août, 14h54 : par moments, des panaches bien plus fournis témoignent d'une augmentation de l'activité strombolienne.


11 août, 19h : la lumière devient magnifique et nous attendons en vain durant ce moment magique une belle explosion strombolienne.


12 août, 7h46 : après une nuit bien trop calme à notre goût, l'activité strombolienne se renforce et nous décidons de monter sur le cône actif, dans l'axe des coulées toutes récentes, histoire de croire que le paroxysme se rapproche. Photo : Patrick Barois.


12 août, 8h58 : brusquement, l'activité strombolienne devient continue et bien plus forte, à notre grand soulagement.


12 août, 9h22 : l'activité strombolienne se renforce encore et les guides de l'Etna rembarquent précipitamment les 2 premiers bus de touristes (qui seraient bien restés à s'extasier devant les explosions). Ils nous incitent à nous déplacer plus au nord, en amont de la Torre, afin d'observer plus en sécurité la suite des événements et d'avoir plus de chances d'échapper aux scories.


12 août, 9h32 : l'activité strombolienne continue se dissimule sous une colonne de cendres de plusieurs centaines de mètres de haut et le vrombissement du cratère montre que l'on est proche du paroxysme, que l'on peut définir arbitrairement par le moment où des fontaines de lave bien marquées se mettent en place.


La colonne de cendres s'élève de plus en plus haut et le vent la disperse en larges draperies.

La phase paroxysmale


9h51 à 9h58 : les fontaines de lave sont en place et on commence à les entr'apercevoir à la base d'un panache noir d'encre qui dépasse plusieurs kilomètres de haut.



9h58 : gros plan sur ces draperies de cendres qui s'étirent maintenant sur des centaines de mètres.


10h : la fontaine de lave rougeoie de plus en plus.


10h : deux fontaines de lave se matérialisent d'un coup.


10h07 : le panache est suffisamment haut pour masquer le soleil.


10h08 ; 10h13.


10h20 : les deux fontaines de lave rugissent (et scintillent) de plus en plus.


10h20 à 10h25 : fasciné, je décide d'arrêter là les photos, afin de vivre l'intensité de ce moment hors du commun.


Patrick lui continue à faire en particulier des gros plans de cette puie de bombes et de scories qui s'abattent à 1 km de nous.




A partir de 11h42, une bonne heure plus tard, les fontaines de lave faiblissent brutalement et un magnifique panache de cendres très noir se déploie et saupoudre les pentes de l'Etna, en direction de Zafferana en particulier (cf. rubrique suivante).

Après le paroxysme

Le 12 août


Vers 1230, nous nous déplaçons vers le Belvédère et tombons sur la foule de touristes en extase devant les coulées émises en début de matinée : les affaires reprennent !


En haut du nouveau cône catif, des pans de lave s'effondrent et sont emportés avec les coulées du jour.

Le 13 août, à Zaffarena


Le lendemain du paroxysme, à Zafferana, tous les services de voierie s'affairent à débarasser la ville des scories de la veille.

Le 14 août, Monte Zoccolaro


Monte Zoccolaro, à plusieurs km à vol d'oiseau du sud-Est : les scories projetées 2 jours avant tapissent les genêts.

Cratère Sud-Est : encore plus violent et spectaculaire : le 11ème paroxysme de l'Etna, le 20 août 2011


Eruptions et observations sur place : d'avril 1983 à août 2011
 
Avril et juillet 1983 ; Juillet1984 ; Avril 1985 ; Juillet 1992 ; Juillet 1994 ; Juillet 1996 ; Mai 1997 ; Juillet 1997 ;
 Juillet 1998 ; Juillet 1999 ; Juillet 2000 ; 2 / 4 Juillet 2001(avant paroxysme) ; 5 juillet 2001 (paroxysme) ;  28 juillet 2001 ;
  31 juillet au 3 août 2001 ;
 Juillet 2002 ; Août 2003 ; Juillet 2004 ; Octobre 2004 ; Juillet 2006 ; 28 octobre/2 novembre 2006 ;
Août 2007 ; Mai 2008 ;
Juillet 2008 ; Juillet 2011 ; Août 2011 : paroxysme du 12 août ; paroxysme du 20 août

Lieux et centres d'intérêt


Face sud
(Cônes 2002, Laghetto, Silvestri)

Face Nord


Voyages volcaniques personnels : Europe : Italie : Etna


[ Plan du site ]
[ Index des volcans de ce site ] Accueil ]