ON EST BIEN COMME ON EST

1) Le réveil de Delphine et Marinette


De grand matin, Marinette entrouvrit les yeux et il lui sembla qu’entre ses cils elle apercevait dans le lit de sa soeur deux grands pieds qui dépassaient. Elle-même se sentait mal à l’aise, comme embarrassée de sa personne, empêtrée dans son pyjama qui la serrait. Néanmoins, le sommeil l’emporta sur la curiosité, et ses paupières se refermèrent.
Delphine, tout ensommeillée elle aussi, jeta sur le lit de sa soeur un coup d’oeil rapide. Elle crut voir aussi deux grands pieds qui dépassaient, mais se rendormit néanmoins.
Un instant plus tard, elles s’éveillaient pour de bon et louchaient sur leurs figures qui leur paraissaient avoir changé. En tournant la tête vers le lit de Marinette, Delphine poussa un cri : au lieu de la tête blonde qu’elle croyait voir sur l’oreiller, il y avait celle de sa mère. De son côté, Marinette ne fut pas moins surprise d’avoir la tête de sa mère en vis-à-vis et poussa également un cri.
Marinette : - Maman ! Maman ! Que fais-tu dans le lit de Delphine ?
Delphine : - Qu’est-ce que je fais là ? Mais je suis dans mon lit ! C’est plutôt moi qui devrais te demander cela !
M : - Mais maman, pourquoi tu n’es pas dans ton lit mais dans celui de Delphine ?
D : - Pour quelle raison, enfin, m’appelles-tu maman, maman ? Je suis Delphine, maman !
M : - Maman !!! Mais tu es folle !
D : - Je crois ... que je commence à comprendre... Oh non ! Ca recommence : on s’est encore métamorphosées... mais cette fois en adultes !
M : - C’est des histoires, tout ça ! On va bien voir...
Marinette repoussa les couvertures, voulut se lever et, à ce moment, un CRAAAC se fit entendre : son pyjama venait de se déchirer !
Delphine voulut venir à son secours et ... CRAAAC.
Elles éclatèrent de rire en se voyant, tirèrent chacune un drap, et s’en enveloppèrent avant de se précipiter dans la chambre de leurs parents.


(Aquarelle : Pascale Maguerez).

Suite :  Le réveil des "grands"

Chapitres de ce conte (pour passer au chapitre suivant, le plus simple est de cliquer sur l'aquarelle) :


1) Le réveil des "petites"


2) Le réveil des"grands"

3)
Dans la cuisine

4)  A l'école

5) Dans la ferme

6)
Retour à la normale

Contes : On est bien comme on est

[ Plan du site ] Accueil ]