Dessin : Olivier Catté)


Ce conte a été écrit en 2009, à la suite d'un travail sur le conte traditionnel et sur le roman de Roald Dahl "La potion magique de Georges Bouillon" que j'ai demandé à mes 2 classes de 6ème de transformer en conte, tant il s'en rapproche par la structure narrative et la thématique. Ont donc participé à ce travail d'écriture la 6e B : Alicia, Claudia, Ivana, Yosra, Nourredine, Seny, Demba, Jefferson, Florian, Abanoub, Sonia, Sofiane, Nora, Swathy, Alexandre, Anthony, Camille, Nassim, Romane et Tracy et la 6e E : Robin, Amani, Mohamed, Fouad, Yasmine, Souad, Amine, Julie, Stéphane, Chaïma, Jade, Faudel, Vanessa, Dégrace, Alexandre, Hugo et Solon.

Il était une fois un garçon de 8 ans, nommé Georges, qui vivait dans une ferme avec ses parents et sa grand-mère. Son père, Mr. Bouillon, bouillonnait pour un oui ou pour un non ; Georges, lui, était posé et obéissant ; Grandma était très méchante, égoïste et enquiquineuse. Tous les samedis matin, Mme Bouillon allait faire ses courses et Georges se retrouvait seul avec Grandma dont il devait s'occuper et à qui il devait donner sa lotion.
Ce samedi matin-là, Grandma se montra particulièrement horrible avec Georges. Elle le menaça de l'obliger à ne manger que du chou (qu'il déteste), des limaces et des perce-oreilles. Pire que cela, elle le terrorisa, disant qu'elle était une "sorcière" et qu'elle pouvait lui faire pousser "une longue queue par derrière". Ce jour-là, Georges décida de ne pas se laisser faire et de "secouer" Grandma en remplaçant sa lotion par une potion de sa fabrication.
Il commença par récolter tous les ingrédients de la salle de bains, sauf les médicaments ; il continua par ceux de la chambre des parents, de la buanderie, de la cuisine, du hangar et du garage. Il mélangea le tout dans un grand chaudron et fit bouillir à feu vif. Au dernier moment, il rajouta de la peinture marron pour que sa potion ait la couleur de la lotion.
Grandma l'appela. Georges mit un peu de sa potion dans une cuillère que Grandma avala d'un coup.
Quelques secondes plus tard, elle bondit en l'air comme un diable, resta suspendue, cracha de la fumée noire par la bouche et les narines, gonfla et dégonfla (comme un ballon percé) et, enfin, se mit à grandir, d'abord lentement, puis de plus en plus vite ! Sa tête atteignit le plafond, le perça, traversa le plafond de sa chambre et défonça le toit !
Comme
Grandma ne croyait pas que Georges ait pu faire une potion magique, il en donna à une poule brune : il lui arriva la même chose qu'à Grandma et, en quelques minutes, elle avait la taille d'un cheval.
A ce moment-là, les parents de Georges revinrent et virent la tête de Grandma dépasser du toit. Mme Bouillon, sous le choc, lâcha les courses et faillit s'évanouir. Mr Bouillon demanda à son fils de donner de la potion magique à tous les animaux de la ferme. En quelques minutes, ils avaient au moins la taille de la maison.
Le lendemain matin, Mr Bouillon eut une idée géniale : refaire des tonnes et des tonnes de potion magique pour la vendre aux éleveurs du monde entier (et devenir ainsi riche et célèbre). Il lui demanda quels ingrédients il avait utilisé. Et partit les acheter.
Georges donna de la potion n° 2 à un poulet, dont seules les pattes grandirent (il avait oublié deux ingrédients).
Il les rajouta, donna de la potion n° 3 à un coq, dont seul le cou grandit (il avait encore oublié deux ingrédients).
Il les rajouta, donna de la potion n° 4 à une autre poule brune qui rapetissa.
Grandma arriva alors et but une tasse entière de cette potion. Elle commença à rapetisser de plus en plus. Elle eut la taille d'une bouteille puis d'une épingle puis d'une graine de citrouille puis... elle avait disparu !
Mme Bouillon la chercha en vain. Son mari lui dit qu'elle n'était qu'une "enquiquineuse".
Georges quant à lui avait touché du doigt la frontière d'un monde magique.

Contes

 


On est bien comme on est


Les trois épreuves de la tortue

Le pouvoir de l'orchidée

La petite étoile colorée

L'eau qui faisait pousser les cheveux

Un jouet pas comme les autres

La potion magique de Georges Bouillon

Yvan le ballot

:
Contes

[ Plan du site ] Accueil ]